Le maniement du levier d'abattage

Le maniement du levier d'abattage

L'abattage d'arbres fait partie des travaux les plus dangereux et les plus pénibles physiquement lorsqu'ils sont effectués à la main (même en utilisant une tronçonneuse). Pour faciliter ces travaux, il existe de nombreux outils, notamment le levier d'abattage. Il s'agit d'un outil universel permettant de retourner des billes et de faciliter l'abattage. Ce Conseil de Spécialiste vous explique comment l'utiliser et attire votre attention sur les points importants concernant son maniement.

Ce Conseil de Spécialiste est destiné à informer l'utilisateur des points importants à considérer lors de l'utilisation d'un levier d'abattage et ne remplace en aucun cas la réglementation en cours concernant la prévention d'accidents ou des directives propres à l'entreprise.

La récolte de bois, même la simple refente de bois de chauffage sont des activités qui doivent être menées dans le respect des directives professionnelles.

Il existe de nombreux organismes qui, au sein de formations sur l'utilisation de tronçonneuses, enseignent le maniement adéquat d'une tronçonneuse. Renseignez-vous auprès de l'ONF ou adressez-vous à une école forestière dont vous trouverez facilement les coordonnées sur Internet.

Votre but lors du travail en forêt devrait être que vous rentriez chez vous le soir en étant satisfait et fier du travail fourni mais surtout que vous rentriez en bonne santé. C'est pourquoi vous devriez, à tout moment, être conscient de la responsabilité et des dangers inhérents à la refente de bois de chauffe ou à la récolte de bois.

Saviez-vous qu'un jeune hêtre tout à fait "normal", avec un diamètre à hauteur de poitrine (DHP) de 25 cm et une hauteur de 25 mètres pèse plus d'une demie tonne ?

Il existe quelques règles de base qu'il s'agit de respecter lorsque l'on veut abattre des arbres :

  • Ne jamais travailler seul. Une partie de tronc qui roule peut suffire pour vous coincer
  • Porter un équipement de protection complet et intact est obligatoire
  • L'arbre doit être apprécié correctement (quelle est sa hauteur, quelle est la direction de son inclinaison naturelle, y a t-il des branches mortes, peut-il tomber librement, vers quel côté vais-je le faire tomber)
  • Aucune personne étrangère au travail en cours ne doit se trouver dans le périmètre de danger.
  • L'abattage ne doit se faire que lorsque toutes les mesures de sécurité sont prises. N'oubliez-pas l'appel "attention" avant que l'arbre ne tombe.
  • Dès que l'arbre tombe, il faut arrêter de tronçonner et s'éloigner vers la voie de retraite. On observe l'arbre et l'espace pris par son houppier jusqu'à ce qu'il soit à terre et que les autres houppiers aient cessé de se balancer. Faire attention à d'éventuelles chutes de branches !
  • Si l'arbre est encroué, il faut le faire tomber dans les règles de l'art, par ex. en le roulant à l'aide du levier d'abattage universel ou le dégager à l'aide d'un palan ou d'un treuil.

Forêt

Schéma de construction d'un levier d'abattage Le levier d'abattage universel en longueur 130 cm. Cet outil est utilisé pour l'abattage de bois léger jusqu'à un DHP (diamètre à hauteur de poitrine : le diamètre à 1,3 m de hauteur au-dessus du sol. Astuce : correspond à la longueur du levier d'abattage) et pour le retournement de billes au sol jusqu'à un DHP de 35 cm.

Il est exclusivement prévu pour être utilisé par un seule personne. Ces limites sont destinées à protéger l'utilisateur contre une surcharge (rappelez-vous le jeune hêtre de toute à l'heure !).

En règle générale, il existe en deux versions :

  • Longueur totale 80 cm pour remplacer un coin d'abattage jusqu'à 20 cm DPH (réf. 97205)
  • Longueur totale 130 cm pour remplacer un coin d'abattage jusqu'à 25 cm DHP (réf. 97206, illus. 1)

La technique du levier d'abattage varie par rapport à la technique du coin d'abattage dans le fait que le trait d'abattage est effectué à deux niveaux. Etant donné que le levier d'abattage est en acier, par opposition aux coins d'abattage qui sont en plastique ou en aluminium, il ne doit pas être conduit dans une même action avec la tronçonneuse. En cas de contact avec des pièces en acier, la chaîne de la tronçonneuse peut rompre et, à grande vitesse, blesser le conducteur de la tronçonneuse !

Après une appréciation professionnelle de l'arbre, on pratique l'entaille de la même manière que dans la technique avec le coin. Ne pas abattre d'arbres encroués avec un levier d'abattage car il y a trop de tensions !

Avec du bois léger, la technique du levier d'abattage présente l'avantage de disposer d'un effet de levier plus important sur une faible aire de section transversale. (les coins d'abattage ne dirigent l'arbre que faiblement hors de son axe jusqu'à ce que le coin atteigne la charnière ce qui, généralement, ne suffit pas pour faire tomber l'arbre.)

Schéma pour l'utilisation d'un levier d'abattage


Utilisation du levier d'abattage comme outil d'abattage

Ensuite on procède au trait d'abattage aux 2/3 (illus. 2)

Le levier d'abattage est placé dans le trait d'abattage de manière à ce qu'il soit fermement maintenu. Il faut ensuite encore une fois procéder au contrôle de sécurité de la zone d'abattage (illus. 3)

Ensuite on scie le tiers restant en décalant le trait (illus. 4). Les deux niveaux de trait doivent légèrement se recouper afin que les fibres verticales soient toutes sectionnées et que l'arbre puisse tomber.

A présent, à l'aide du levier d'abattage, il faut incliner l'arbre qui amorcera sa chute par dessus la réserve de cassure dans la direction déterminée par l'entaille.

Veillez à garder votre dos droit et utilisez les muscles de vos cuisses pour exercer la pression d'inclinaison.

Si l'arbre reste encroué parce que l'entaille n'a pas été correctement placée ou que la plantation est trop dense, le levier d'abattage peut être utilisé pour rouler l'arbre afin de le faire chuter.

Pour ce faire il faut scier la charnière ou laisser un petit reste en guise de pivot.

Il faut ensuite ficher le crochet du levier d'abattage et tirer vers soi (illus. 5). Pour ce faire il faut avoir une posture stable et veiller à disposer d'une voie de retraite. Si le crochet devait se détacher soudainement ou l'arbre se tourner d'un coup, on pourrait perdre l'équilibre et chuter.

Pour cette raison, le levier d'abattage ne doit pas être utilisé en le poussant car on pourrait alors tomber par dessus l'arbre.

En aucun cas, il ne faut utiliser un levier d'abattage tordu ou soudé. Il pourrait se briser soudainement !

Retourner les grumes à l'aide du levier d'abattage KOX

Dans cette vidéo vous constaterez à quel point le levier d'abattage facilite votre travail.

Le levier d'abattage est un outil très fonctionnel. Il permet de mieux répartir les charges à transporter sur le terrain !

Il est également très pratique pour vous aider au transport : le double bidon accroché au crochet peut alors être porté à l'épaule. Si vous portez le levier d'abattage et le bidon à l'épaule, vous aurez une main libre pour porter la tronçonneuse !

l'utilisation des leviers d'abattage

Informations sur l'utilisation des leviers d'abattage

Ici, vous trouverez notre Conseil de Spécialiste en format PDF à télécharger gratuitement ! Ainsi vous pourrez le partager facilement, l'imprimer et l'archiver.

(354KB)

Utilisation du levier d'abattage

Vous avez des questions ou n'avez pas trouvé ce qu'il vous faut ?

Notre hotline de service : 03 90 40 30 99

Lundi - Vendredi: 9:00 - 17:00 h

retour